Je rencontre souvent des je ne peux pas dans ma vie :

Tes enfants ont de la chance de ne pas aller à l’école, moi je ne pourrais pas…

J’adorerais m’inscrire à cette classe, mais je ne peux pas…

C’est super tout ce que tu proposes, mais je ne peux pas…

Moi aussi je voudrais quitter mon job, mais je ne peux pas…

Je rêve de quitter cet endroit, mais je ne peux pas…

J’adorerais communiquer, faire des vidéos comme toi, mais je ne peux pas…

 

Je te propose de décrypter les je ne peux pas :

Je ne peux pas = Je ne le choisis pas

Je ne peux pas = je choisis autre chose

Je choisis de laisser mes enfants à l’école, même si la perspective de les déscolariser me plait, parce que c’est plus simple comme ça.

Je choisis de ne pas m’inscrire à cette classe parce que j’attends d’avoir l’argent d’abord – si c’est le cas pour toi, inscris-toi à l’atelier Do you speak Money pour apprendre à en créer plus.

Je choisis de ne pas profiter de tes offres et services parce que je n’ai pas vraiment envie de changement.

Je choisis de ne pas quitter mon job parce que je préfère la sécurité qu’il m’apporte.

Je choisis de ne pas communiquer parce que j’ai peur de m’exposer.

Je choisis de rester dans cet endroit qui ne me plait pas parce que je n’ai pas envie de tout chambouler.

Quand tu dis que tu ne peux pas, tu mens. Tu te mens à toi-même. Tu laisses la part de toi qui aime le confort et la sécurité mener la danse et te faire croire que tu n’as pas le choix.

La vérité c’est que tu as toujours le choix.

Et c’est parfaitement ok de faire un choix confortable tant que tu as bien conscience que c’est un choix et pas une voie sans issue.

Le problème quand tu fonctionnes dans les je ne peux pas, c’est que tu restreins ton univers, tu te persuades que ce n’est pas possible pour toi – pour les autres, peut-être, mais pas pour toi – et tu abandonnes ton pouvoir.

Tu abandonnes ta capacité à créer la vie que tu désires.

J’adorerais faire ça, mais je ne peux pas. Pouf, portes closes, rideaux tirés, il n’y a plus rien à dire.

Pour créer la vie de ouf que tu désires, tu dois ouvrir des portes, créer de l’espace, aérer ton monde et arrêter de fonctionner dans un endroit confiné et qui pue.

Les questions ouvrent des portes et créent l’espace.

Au lieu des je ne peux pas, demande Qu’est-ce que je choisis ici ?

Sois claire avec tes choix, reconnais ce que tu choisis plutôt que de fonctionner dans le mensonge du j’ai pas le choix.

Puis, demande-toi si ce choix te correspond toujours aujourd’hui, si tu choisis de le maintenir, s’il te permet de créer la vie que tu désires vraiment.

Si oui, tu peux arrêter ta lecture ici.

Si non, pose des questions ouvertes :

Quoi d’autre est possible ici que je n’ai pas encore envisagé ?

Qu’est-ce qui me permettrait de_________________ déscolariser mes enfants, gagner plus d’argent, quitter mon job, vivre dans un endroit ressourçant…. ? Complète avec ce qui est présent pour toi.

Crée cet espace d’ouverture en toi pour en finir avec les je ne peux pas.

 

Tu trouves ce contenu inspirant ? Merci de le partager :